Démocratie participative et participation démocratique
Tribune de la majorité municipale publiée dans le Plouzané Magazine de décembre 2006

Il y a quelques semaines, la notion de « jury citoyen » faisait la une de l’actualité. Ce concept repose sur la notion de démocratie participative.

Qu’est ce que la « démocratie participative » ? C’est une démocratie dans laquelle chacun, à tout moment, peut donner son avis sur la gestion des affaires publiques et influer sur le processus décisionnel. Forum « citoyens » sur internet où s’expriment les desiderata des uns et des autres, conseil consultatifs de quartier ou jury tirés au sort pour évaluer les élus, tout cela peut s’apparenter à des formes de démocratie participative. Certaines de ces expériences sont intéressantes, mais toutes se heurtent au même écueil : seuls participent au débat un petit nombre de personnes, sur la base du volontariat ou du tirage au sort, et rien ne permet de vérifier leur représentativité et donc leur légitimité.

Ce concept est opposé à celui de démocratie représentative, dans lequel le corps électoral tout entier est régulièrement appelé à élire, en son sein, des représentants qui forment des assemblée délibérantes (conseil municipal, général, régional, parlement...), lesquelles administrent librement et en conscience, pour la durée de leur mandat, la collectivité dont elles ont la charge. A l’issue de cette période, les électeurs, s’appuyant sur le bilan des sortants et les projets des différents candidats, décident de reconduire la même majorité ou de faire jouer l’alternance.

C’est ce modèle qui a permis à la démocratie de grandir, de s’affirmer et de perdurer dans de nombreux états malgré les crises et les situations difficiles. Mais la démocratie en France notamment est malade. Elle souffre d’indifférence et certains voient dans la démocratie participative un moyen de la régénérer.

Mais le « jury citoyen » outre qu’il rappelle quelques unes des périodes les plus noires de l’histoire, s’inscrit en parfaite contradiction avec le principe même de le démocratie représentative : en soumettant en permanence les élus à un jugement arbitraire, il paralyserait complètement toute action publique, condamnant les élus à un populisme facile qui écarterait toute réforme ou mesure un peu difficile.

Mais y a-t-il à ce point un besoin de participation inassouvi ? Au niveau municipal en particulier, vos élus sont proches de vous, parce qu’ils sont des plouzanéens comme vous. Vous nous croisez régulièrement dans votre voisinage, au travail, durant vos loisirs... Vous pouvez nous interpeller ; nous poser des questions, ou nous soumettre des propositions. Mais vous pouvez aussi aussi avoir envie de prendre un rôle plus actif dans la vie de la cité.

Alors si vous souhaitez participer activement à la vie démocratique, en vous appuyant sur des valeurs de liberté, de justice, de respect et de responsabilité, n’hésitez pas, prenez contact avec nous et rejoignez nous ! Et choisissez la participation démocratique !


Infos
Sites à visiter


Accès à l'Espace privé
Copyright © 2007 Yves Pagès - SPIP - statistiques gérées par