La salle de spectacles sportifs, un enjeu d’amĂ©nagement pour l’agglomĂ©ration brestoise

La CommunautĂ© Urbaine n’existe et ne peut bien fonctionner que par la volontĂ© politique des huit communes qui la composent, de partager un certain nombre de compĂ©tences d’intĂ©rĂŞt communautaire et l’exigence d’une juste rĂ©partition de l’investissement commun sur le territoire communautaire.

Ainsi, en temps que vice-prĂ©sident de Brest MĂ©tropole OcĂ©ane, j’ai en charge les grands Ă©quipements d’agglomĂ©ration. Dans ce domaine plusieurs grands projets sont Ă  l’Ă©tude. Parmi ceux-ci la construction d’une grande salle de spectacles sportifs de 5 000 places, soutenue par la RĂ©gion jusqu’Ă  hauteur de 5 millions d’euros, a Ă©tĂ© approuvĂ©e par un rĂ©cent conseil de communautĂ© urbaine.

Le conseil m’a par ailleurs chargĂ© de prĂ©sider le comitĂ© de pilotage qui aura pour mission d’arrĂŞter le programme de ce futur Ă©quipement et de proposer un lieu d’implantation. Plusieurs futurs grands Ă©quipements, dont l’interland de frĂ©quentation s’Ă©tend jusqu’aux confins du dĂ©partement, devant prioritairement s’implanter Ă  l’Est de l’agglomĂ©ration au niveau du Froutven, comme un grand stade de football et un ZĂ©nith, le prĂ©sident de B.M.O. a fort justement fait remarquer que par souci d’Ă©quilibre dans la rĂ©partition territoriale des Ă©quipements, la salle omnisport s’implanterait Ă  l’ouest de la communautĂ© urbaine.

Cependant il faut signaler que les Ă©lus Brestois majoritaires qui ont fait un forcing Ă©norme pour que cet Ă©quipement devienne de compĂ©tence communautaire, ont parallèlement et de façon contradictoire fait lancer une Ă©tude d’implantation de cette future salle sur le seul territoire de la ville de Brest, le site du Polygone, Ă  cĂ´tĂ© de Carrefour, apparaissant mĂŞme retenu dans le compte-rendu d’activitĂ©s de B.M.O. de 2005 !

Pour donner plus de cohĂ©rence Ă  cette dĂ©marche, j’ai fait lancer par l’atelier d’Ă©tudes urbaines de B.M.O. une Ă©tude complĂ©mentaire qui permette d’analyser les meilleurs sites d’implantation sur le seul pĂ©rimètre compĂ©tent : celui de la communautĂ© urbaine.

J’ai d’ailleurs proposĂ© que soit Ă©tudiĂ© le site de Kerarbelec, Ă  l’entrĂ©e de PlouzanĂ©, qui offre près d’une dizaine d’hectares juste Ă  l’ouest du rond point de Kerzenniel.

Sans vouloir prĂ©juger du choix du comitĂ© de pilotage, l’Ă©tude mettra en lumière les avantages et les inconvĂ©nients respectifs des sites du Polygone et de Kerarbelec Mais au moins un site plouzanĂ©en aura Ă©tĂ© mis Ă  l’Ă©tude avec les nombreux atouts qu’il offre au regard du cahier des charges : une superficie importante prĂ©sentant une grande capacitĂ© pour les parkings, des terrains dĂ©jĂ  propriĂ©tĂ© de B.M.O., une position emblĂ©matique pour marquer l’entrĂ©e du TechnopĂ´le et la porte ouest de l’agglomĂ©ration, point de dĂ©part du futur transport en commun en site propre, les parkings trouvant ici une double utilisation.

Un tel choix serait certainement de nature Ă  rĂ©concilier les PlouzanĂ©ens avec leur communautĂ© urbaine et Ă  lever toute ambiguĂŻtĂ© sur la volontĂ© des Brestois Ă  associer les autres communes de B.M.O. aux projets d’investissement financĂ©s en commun.


1 commentaire
Infos
Sites ŕ visiter


Accčs ŕ l'Espace privé
Copyright © 2007 Yves Pagčs - SPIP - statistiques gérées par