Voeux d’Yves Pages pour 2008 (pr√©sent√©s aux plouzan√©ens le 5 Janvier √† la salle de Tr√©ma√Įdic)

La c√©r√©monie des Voeux est un moment privil√©gi√© de rencontre et d’√©change avec les habitants. C’est aussi l’occasion de jeter un regard sur l’ann√©e √©coul√©e et de formuler des souhaits pour l’avenir.

2007 aura √©t√© une ann√©e dense et intense pour Plouzan√© : - 1√®re ann√©e de mise en service de la nouvelle cuisine centrale des √©coles avec la satisfaction de constater une augmentation du nombre des rationnaires t√©moignant de la qualit√© des repas servis et justifiant notre choix. - Ouverture de l’extension de la M√©diath√®que et remplacement des gradins du Centre Culturel. - Extension du r√©seau des pistes cyclables rue de Brest assurant la continuit√© avec le r√©seau brestois. - Am√©nagement du jardin public Jacques Pr√©vert √† Castel N√©vez et son ouverture sur le quartier. - S√©curisation et ouverture au public du site du Fort du Minou. - Adaptation du sch√©ma de r√©f√©rence de la commune qui va guider l’urbanisation future de la commune pour les 30 prochaines ann√©es. - Mise en chantier de nombreux lotissements et construction d’immeubles aux quatre coins de la commune. - D√©but des travaux de construction d’un vestiaire au terrain de Foot du bourg.

2008 sera, je le souhaite l’ann√©e de la continuation d’un certain nombre de projets d√©j√† engag√©s en 2007 : - La fin des travaux du vestiaire Foot du bourg pour une ouverture au printemps - L’extension-r√©am√©nagement de la mairie, dont les march√©s d’entreprise sont attribu√©s. - La construction d’une cr√®che partenariale, face √† l’√©cole Anita Conti, dont le permis de construire est sign√©. - L’extension du C.L.S.H. de l’amicale la√Įque dont les √©tudes sont en cours. - L’am√©nagement d’une salle municipale dans la maison de gardien du phare du Minou, dont le contrat d’architecte est sign√©.

Mais 2008 verra aussi la fin du mandat de l’actuelle municipalit√©. Quelle que soit l’√©quipe choisie par les √©lecteurs, je souhaite qu’il n’y ait pas de rupture dans les politiques engag√©es, pour que la commune puisse r√©pondre et faire face √† un certain nombre de d√©fis pour les ann√©es √† venir : j’en vois 5 principalement :

- Tout d’abord le d√©fi de la bonne gestion de l’argent public : L’assainissement budg√©taire que nous avons op√©r√© durant ce mandat (pr√®s de 3 M‚ā¨ de d√©sendettement) ne doit pas √™tre remis en cause. Il a permis de d√©gager des marges de manoeuvre qui seront utiles pour les investissements √† venir, sans augmenter la pression fiscale.

- Il y a aussi le d√©fi d√©mographique : on a constat√© que la communaut√© urbaine perdait des habitants. S’il y a 30 ou 40 ans, notre commune comptait plus de quatre habitants par logement, aujourd’hui, nous n’en comptons plus que 2,7, ce qui fait que malgr√© la construction de centaines de logements depuis le dernier recensement, la population stagne. C’est pourquoi, il est important que nous poursuivions notre politique d’urbanisation volontariste. Vous avez observ√© que la commune se transforme, bouge et nous avons actuellement plus de 400 permis de construire en cours ou √† venir.

- Le trosi√®me d√©fi est celui du d√©veloppement durable et si celui-ci est d√©j√† une r√©alit√© dans bien des secteurs (pr√©servation de la bande c√īti√®re, pistes cyclables, am√©nagement de la carri√®re de Bodonou), il faudra poursuivre notre effort pour les √©conomies d’√©nergie et la pr√©servation de l’environnement. Et si le Tram devait voir le jour, la ligne ouest ne devrait pas s’arr√™ter √† Thal√®s, mais venir jusqu’au coeur de la Trinit√©, puisqu’apr√®s tout les Plouzan√©ens en seraient les cofinanceurs.

- Cela nous am√®ne au d√©fi suivant qui est celui de la place de Plouzan√© au sein de BMO, de son identit√© et de son autonomie. La r√©partition des comp√©tences est sans doute all√©e trop loin et appara√ģt ainsi d√©s√©quilibr√©e. Tout ce qui est bien fait √† l’√©chelon communal n’a pas vocation √† √™tre transf√©r√© √† BMO, suivant le principe de subsidiarit√©. L’intercommunalit√© doit √™tre au service des communes et non pas une tutelle supra communale qui impose son point de vue. Il faudra √™tre vigilant sur ce point.

- Enfin, le dernier d√©fi sera celui du bien vivre ensemble, consubstanciel de la qualit√© de vie des habitants (au del√† des probl√®mes d’emploi, de confort mat√©riel et des services offerts). C’est ce rapport aux autres, ce lien social indispensable qu’il faudra savoir pr√©server puisqu’il donne tout son sens et sa valeur √† la vie collective. Nos forces vives associatives jouent ici un r√īle essentiel, qu’il faudra continuer √† soutenir (408.000 ‚ā¨ de subventions communales en 2007).

Ensemble, au dela de nos différences, il faut savoir faire tomber les individualismes pour préserver à Plouzané une vie collective heureuse et harmonieuse qui en fait sa richesse. Tels sont les Voeux que je formule à vous mêmes, à vos familles et je pense en particulier à tous ceux qui sont dans la peine, la difficulté, le handicap, la maladie. Merci de votre présence chaleureuse et bonne année à tous. Ensemble, souhaitons à notre commune bonne chance pour les années à venir.


7 commentaires
Infos
Sites ŗ visiter


AccŤs ŗ l'Espace privé
Copyright © 2007 Yves PagŤs - SPIP - statistiques gťrťes par