9 janvier 2010: PlouzanĂ© : une faille dans la majoritĂ©

Le 14 dĂ©cembre 2009 le conseil municipal de PlouzanĂ© s’est exprimĂ© sur une demande d’extension de porcherie avec doublement de la production et augmentation significative des quantitĂ©s de lisier Ă  Ă©pandre.

Dans le contexte actuel de"Grenelle de l’environnement" et de reconquĂŞte de la qualitĂ© des eaux Bretonnes, indispensable pour inverser la progression des algues vertes si dommageable au tourisme Breton, le dossier avait Ă  priori peu de chances de recueillir un avis favorable. Et dans cette logique il Ă©tait facile d’apporter en plus des argumens locaux : comment en effet peut on imaginer augmenter les quantitĂ©s de lisier Ă  Ă©pandre dans un secteur dĂ©jĂ  situĂ© en ZES (zĂ´ne d’excĂ©dents structurels) oĂą plusieurs captages de l’association syndicale privĂ©e d’adduction d’eau sont dĂ©jĂ  au delĂ  de la norme admissible de 50 mg de nitrates !

Si le vote nĂ©gatif des Verts, fidèles Ă  leurs convictions, Ă©tait attendu, quelle surprise d’entendre les contorsions verbales des Socialistes et de l’Autre Gauche pour justifier leur soutien Ă  ce projet polluant. Il est vrai qu’Ă  quelques encablures des RĂ©gionales toutes les voix sont bonnes Ă  prendre !

Dans ce contexte, comment envisager Ă  l’avenir une dĂ©clinaison sincère de l’Agenda 21 de la commune pour ce qui concerne la reconquĂŞte de la qualitĂ© de l’eau ? Une faille est ainsi apparue dans la majoritĂ© municipale au niveau des convictions et du courage politique.

Infos
Sites ŕ visiter


Accčs ŕ l'Espace privé
Copyright © 2007 Yves Pagčs - SPIP - statistiques gérées par