6 février 2010: BUDGET 2010 DE PLOUZANE : UN REENDETTEMENT MAJEUR.

Ce qui ressort du budget prévisionnel 2010 de Plouzané, c’est la non maîtrise des dépenses qui sont bien supérieures aux capacités de financement de la commune.

Déjà en section de fonctionnement on constate une mauvaise maitrise des dépenses réelles (+3,1%), en rapport avec une augmentation importante des charges de personnel de +6,5%, alors que la baisse des taux d’intérêt diminuant les charges financières de 9,4% offrait une vrai opportunité pour stabiliser ces dépenses.

Mais ce sont surtout les dépenses d’investissement, chiffrés à 3.769.535€, en augmentation de 7,8%, qui sont hors de portée des ressources de la commune, venant confirmer une tendance déjà inscrite dans le BP 2009.

Ceci a pour conséquence à nouveau un recours massif à l’emprunt à hauteur de 2.843.987€, qui vient annuler en une seule année la totalité de l’effort de désendettement de tout le mandat précédent.

L’encours de la dette va ainsi augmenter de 50% cette année, passant de 5.614.192€ au 1r janvier 2010 à 8.458.179€.

Cette dette ramenée à l’épargne brute voit grimper le nombre d’années nécessaires au désendettement à 7,9 années, alors qu’il y a deux ans ce ratio était inférieur à 5 !

Mais ce réendettement ne suffit pas pour autant à équilibrer le budget, et vous avez été contraint d’augmenter aussi la pression fiscale de 3%, le produit attendu des impôts des ménages Plouzanéens devant s’accroitre de 8,1%.

La conséquence est aussi une augmentation du capital d’emprunt à rembourser de +7,6%, et une diminution de l’épargne nette de 12,3%.

En simplement deux années, tous les efforts de désendettement et de redressement des finances communales entrepris dans le mandat précédent se trouvent anéantis. Les clignotants sont passés du vert à l’orange. A ce train là ils seront dans le rouge avant 2ans.

Au moment où la maîtrise, voire la diminution, des dépenses publiques apparait comme une nécessité pour surmonter la crise, cette fuite en avant des dépenses locales est tout à fait irresponsable.

Infos
Sites à visiter


Accès à l'Espace privé
Copyright © 2007 Yves Pagès - SPIP - statistiques gérées par