27 juillet 2011: La circulation automobile en souffrance sur BMO

Avec l’arrivée du Tram, la voirie Brestoise a sérieusement rétrécie adoptant une configuration proche de sa destination finale avec l’entrée en service de la 1re ligne de transport en commun en site propre (TCSP).

En effet, là où passe le Tram, la voirie passe de 2x2 à 2x1 voie, ou est mise en sens unique, ou est transformée en voie piétonne, comme sur l’axe Siam-Jaurès, avec conjointement diminution d’un nombre important de places de stationnement. Si nous ne contestons pas la nécessité d’un transport en commun en site propre, celui ci ne pourra répondre à la totalité des besoins de déplacement, en particulier pour les nombreux habitants des 1re et 2me couronnes qui viennent travailler sur Brest et ne peuvent se passer de leur voiture pour avoir accès à leur lieu de travail, souvent éloigné de cette ligne. L’espace routier se rétrécissant, alors que le nombre de voitures augmente, il s’en suit de nombreux embouteillages journaliers, qui ne devraient pas disparaître à la mise en service du Tram. L’agglomération n’ayant jamais voulu se doter d’un véritable périphérique, le boulevard de l’Europe restera encombré, malgré la tentative de contournement nord de Lambézellec, via la vallée du Restic, qui malheureusement en repiquant sur le rond point du Spernot, viendra augmenter la circulation de cette voie qu’elle est censé pourtant soulager ! Plus loin, en se dirigeant vers le CHU, la voirie vient d’être rétrécie, créant avec le pont de la Villeneuve un goulot d’étranglement qu’il faudra pourtant bien faire sauter pour laisser passer une 2me ligne de TCSP, et les ambulances en toute sécurité !

Infos
Sites à visiter


Accès à l'Espace privé
Copyright © 2007 Yves Pagès - SPIP - statistiques gérées par